A l’occasion du salon E-marketing, Cision a réalisé une enquête sur les influenceurs. Qui sont ces influenceurs ? comment les toucher ?
Voici in-extenso le communiqué de presse des résultats de l’enquête en attendant l’interview.

Journalistes et blogueurs : influenceurs majeurs

Professionnels du Marketing, de la communication et des RP sont 66 % à développer des relations avec les influenceurs et accordent une grande importance à cette mission (Cf Etude Q1 & Q2 – sur une échelle de 1 à 10 : 7,5 pour les RP et la communication, 7,3 pour le marketing)

Pour tous, les journalistes et blogueurs sont leurs top influenceurs en se détachant très nettement des autres : journalistes à près de 84 % et blogueurs à près de 75 %. (Cf Etude Q3)

Si la e-influence s’est considérablement développée il faut noter qu’en 3ème position on trouve les experts des secteurs d’activités des professionnels interrogés (près de 60%) et on constate qu’avoir une grande communauté sur les réseaux sociaux ne suffit pas à être considéré comme influenceur (ces personnes arrivent seulement en 5ème position avec quand même 49% des votes).

Journalistes et blogueurs étant synonymes d’influence peut expliquer que la production de contenu concerne les 3 fonctions et que même les marketeurs rédigent des communiqués de presse (62 %) ainsi que les services communication (82 %) même si logiquement les RP remportent la palme (99%). (Cf Etude Q4 & Q5)

Détecter et tisser des liens avec les influenceurs : qui et avec quels outils ?

Développer des relations avec les influenceurs est une des priorités pour les 3 métiers. Si on constate logiquement que c’est une pratique plus courante chez les professionnels des RP (80%), notons que la communication et le marketing tissent également des liens avec les influenceurs (respectivement 63,2 % et 53,9 % – Cf Etude Q1)

Les deux principaux outils d’identification des influenceurs sont dans l’ordre les réseaux sociaux puis les médias ou blogs. Il est intéressant de noter que les marketeurs ont une préférence pour les réseaux sociaux (84,2 %), les RP pour les médias et blogs (86,4 %) et la com pour le réseautage et l’expérience professionnelle (80%). Dans tous les cas, la recherche reste très « artisanale » : moins de 20% des répondants investissent dans des fichiers presse/influenceurs et/ou outils de veille. (Cf Etude Q6)

Comment toucher les influenceurs, qui sont-ils ?

Les influenceurs : dans quels objectifs ?

Même si c’est plus flagrant pour les RP, toutes les fonctions s’accordent sur le fait que les relations influenceurs ont pour principaux objectifs d’obtenir des articles sur leurs supports (presse et blogs) et d’être relayés sur leurs réseaux sociaux. Ce dernier objectif arrive même en tête pour les marketeurs et pour la com (respectivement 7,7 & 7,6 contre 7,5/10 pour les médias – Cf Etude Q7). A l’inverse pour les RP, une parution sur les médias a une importance de 8,8 et les réseaux sociaux de 8.

Comment engager les influenceurs ?

L’invitation des influenceurs sur les évènements organisés par les entreprises est la pratique la plus souvent utilisée notamment par les RP et les services communication mais on ne leur propose qu’occasionnellement d’y être intervenants.

L’achat d’articles sponsorisés, de publi-rédactionnels ou d’espaces publicitaires est un procédé plutôt rare. (Cf Etude Q8 : 2,6/10 en moyenne)

Dernier point, intéressant de cette étude, la production de contenu est devenu incontournable pour les métiers de la communication et pour établir une relation avec les influenceurs : communiqué de presse, articles de blog, livre blanc, témoignages clients,témoignage expert etc.La connexion avec un influenceur se fera, hors invitation à des évènements, via le contenu comme en témoigne ces chiffres et la ventilation par catégorie métier. A noter la percée de la viédo pour le marketing et les communicants et la parfaite union des trois métiers sur les avis d’experts, influenceurs majeurs.

quel contenu produit par métier

Découvrez plein d’autres insights en téléchargeant l’étude complète