Martec 2011-2016Chaque année, Scott Brinker du blog ChiefMartec.com réalise une recenssion des entreprises et solutions dédiées au marketing. Pour 2016, il a fait très fort, en agrégeant 3874 fournisseurs de solutions répartis en 6 catégories :

 

  • pub et promotion
  • Contenu et expérience utilisateur
  • Social et interactions
  • Commerce et ventes
  • Data
  • Management

L’inflation d’acteurs, signe de maturité de la transformation numérique

De 150 acteurs en 2011 à presque 4000 , quatre ans plus tard, l’inflation de propositions est signe d’une bonne santé du secteur, et surtout d’une évolution du paysage marketing aux frontières explosées avec l’extension du métier au marketing online. Cette infographie est symptomatique de cette évolution avec un croisement évident de l’IT et du marketing avec la donnée et son traitement comme point de jonction entre les deux métiers.

Même si les acteurs se multiplient, paradoxalement j’ai l’impression que la fameuse transformation numérique ou digitalisation des entreprise arrive quasiment à son point de maturité. Tout le monde à compris, que cette transformation, dictée par l’expérience utilisateur/consommateur, nécessitait la rencontre entre la DSI et le marketing sous la houlette bienveillante et active des différentes directions. Le paysage décrit par Scott Brinker va clairement dans ce sens et chaque catégorie étudiée de près induit l’intervention des deux métiers de l’entreprise. A la fois pour des questions évidentes de gouvernance, mais aussi d’alignement entre la stratégie marketing et son déploiement technique.

De l’acquisition à la fidélisation : l’incontournable binôme marketing et IT

Pour le dire plus clairement, se digitaliser revient pour nombre d’entreprises à créer un continuum depuis l’acquisition client jusqu’à sa fidélisation au travers des différents canaux (off et online). Les conditions de cohérence tout au long de ce parcours client omnicanal (externe et interne) induit la mise en oeuvre de dizaines d’outils, parmi lesquels on peut citer, toutes les technologies de marketing online et offline hors les murs (ce qui fait déjà une liste conséquente) et le déploiement et mise en oeuvre de PRM, de CRM, de Big Data, de la segmentation dyamique, de la gestion et pilotage des stocks, en interne. Il ne peut y avoir une route claire pour le marketing sans une urbanisation du système d’information bien comprise. Pour faire court. Simple sur le papier, plus complexe dans le monde réel. Ne serait-ce que par le silotage encore  avéré dans de nombreuses entreprises entre les différents métiers dont on voit bien qu’il est intenable pour déployer ce continuum.

 

Pour les marketeurs, cette infographie peut aussi être anxiogène. Elle démontre à la fois que les secteurs sont de plus en plus concurrentiels et l’extension des domaines de compétences, sinon à maîtriser, du moins à connaître pour être à même de les utiliser à des fins de différenciation et d’efficience.

 

marketing_technology_landscape_2016 (1)

 

Vous pouvez aussi télécharger le PDF ici

suivez moi : @fabricefrossard