Je dois vous l’avouer, Snapchat me dépasse un peu. Si je n’avais une adolescente de fille pour étudier son usage au sein de la classe collégienne, je serai passé à côté. Pas longtemps. Le 13 juillet dernier, un regard attentif sur les tendances de twitter vous aurait permis de découvrir le hastag #mecca en trending topic (TT).

Snapchat a en effet eu l’idée de consacrer une « story » de 5 minutes au pèlerinage de la Mecque et le hastag #mecca_live a suscité près d’1 millions de twits. Pour une première, la viralité de cet événement a sans doute dépassé toutes les espérances de Snapchat.

Selon Al Jazeera, l’accueil de cette story auprès de la communauté musulmane à été plus que positif.

 

Et, pour eux,  a surtout donné une image positive de cette religion grâce à ce moment de communion.
Un moment de viralité qui ne serait pas complet sans les indispensables lolcats

Un accueil et une viralité en tout cas beaucoup plus positive que la précédente strory sur Tel Aviv aux réactions…plus mitigées.

100 millions d’utilisateurs et 2 Milliards de vues par jour

Quoiqu’il en soit, à l’aide de cette stratégie de contenu, Snapchat s’assure un gain
en notoriété évident au-delà de sa communauté de 100 millions d’utilisateurs actifs, essentiellement recrutés auprès des millenials et en moyenne 2 milliards de vidéos visionnées chaque jour.

Des chiffres vertigineux qui expliquent aussi la refonte récente de l’interface avec la mise en avant beaucoup plus marquée de la partie découverte (ou discovery en anglais), qui lui permet de réaliser la promotion de ses partenaires, essentiellement des médias (Cnn, ESPN, Cosmopolitain, Vice, Comedy Central entre autres). Une mise en avant qui est aussi due à une renégociation des médias avec l’opérateur. Une remise en question des partenariats induite par l’irruption d' »Instant article » de Facebook, la réponse de Zuckerberg à l’offensive de Snapchat sur les contenus.

Quoiqu’il en soit, au regard de l’écho réalisé par le pèlerinage de la Mecque et
sa stratégie plus globale de contenus, Snapchat a de moins en moins de peine à justifier sa valorisation de 16 milliards de dollars. Et à susciter un intérêt plus marqué des stratèges de contenus 🙂

@fabricefrossard